Motivation et bien-être financier. Celica Thellier, Choose My Company

    Celica Thellier, co-fondatrice et CRO de Choosemycompany, explore les leviers facteurs de motivation au travail et la relation entre une bonne situation financière et le bien-être des salariés.

     

    La reconnaissance et le salaire, fondements de la relation au travail

    Chez ChooseMyCompany, nous explorons la relation au travail sous l’angle de la motivation, sur deux volets : l’intrinsèque (développement professionnel, management, environnement de travail, reconnaissance) et l’extrinsèque (salaire et avantages).

    Dans notre modèle, reconnaissance et salaire sont regroupés car très corrélés. Si une personne se sent reconnue et encouragée, elle aura une meilleure appréciation de ses avantages financiers.

    Le levier numéro 1 de la motivation des collaborateurs

    La reconnaissance intrinsèque au travail est le principal levier de motivation des salariés (coefficient de corrélation de 0,84). C’est celui qui a le plus d’influence sur la motivation d’un collaborateur. Or, plus de 30% des salariés français ne se sentent pas reconnus et encouragés par leur entreprise. 

    Quel est le rôle du salaire dans la motivation des salariés ? Son taux de corrélation est de 0,68, le plaçant en bas de tableau. L’explication est simple : souvent, quand il y a une insatisfaction forte sur le salaire, c’est symptomatique d’un autre problème.

    Comment gagner la bataille de la motivation, en prenant en compte l’aspect financier ?

    D’abord, il faut que l’entreprise développe une culture de la reconnaissance au quotidien. C’est le levier majeur de la motivation des salariés et il ne coûte rien ! La reconnaissance se décompose en 3 parties : celle de l’être (bonjour), celle de l’effort (merci) et celle du résultat (bravo).

    Ensuite, il faut qu’elle travaille sur les 3 “E” que sont évaluation, évolution et euros. Si l’entreprise se consacre à ces 3 critères RH, elle renforcera la capacité de chaque collaborateur «individuel» à identifier sa contribution au sein du collectif.

    L’évaluation se réfère au poste et aux objectifs. Sont-ils clairs ? Le collaborateur a-t-il les compétences pour y répondre ? Sait-il quand il aura réussi ? Plus le salarié comprend tous ces élé- ments, plus il est acteur de sa performance et de ses résultats.

    L’évolution concerne les projets et les postes. Comment se projette le collaborateur ? A-t-il une visibilité sur ses perspectives d'évolution au sein de l’entreprise ?

    Les euros. Il faut être dans la transparence et la pédagogie sur ce sujet. Cela passe notamment par le fait de s’assurer que les salariés comprennent comment lire leur fiche de paye, la politique d’augmentation, etc. Cela permet d’améliorer le bien-être financier des collaborateurs.

    En travaillant sur ces aspects et en étant transparente dans sa communication, l’entreprise rend ses salariés acteurs de leurs choix. En ayant toutes les clés en main, ils se sentent reconnus, sont motivés et disposent de tous les éléments pour prendre leurs décisions financières.

     

    2013262-1Celica Thellier, Co-fondatrice et CRO - Choosemycompany