Comment utiliser le chèque énergie ?

    De nombreuses aides existent pour vous aider à payer les factures, économiser votre budget et gérer vos finances personnelles. Le chèque énergie est l’une d’elles. Créé par la loi sur la transition énergétique en 2015, il remplace les tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité. Il est destiné aux ménages aux revenus les plus modestes. Mais précisément, qui peut en bénéficier ? Et quelles sont les démarches à effectuer pour l’obtenir ? Cet article a pour objectif à répondre de ces questions.

    À quoi sert ce dispositif ?

    Cette mesure consiste, en fait, à envoyer un chèque prérempli et nominatif aux foyers éligibles. Il ne s’agit pas d’un chèque bancaire : vous ne pouvez donc pas l’encaisser auprès de votre banque. Vous pouvez cependant l’utiliser pour payer les dépenses suivantes :

    • Les factures d’énergie. Cela couvre, par exemple, le règlement de votre fournisseur d’électricité ou de gaz naturel.

    • L’achat de combustible. Tous les combustibles existants peuvent être payés avec ce dispositif : pétrole liquéfié, bois, fioul domestique, biomasse, gaz naturel, électricité, etc. Que ce soit pour la production d’eau chaude ou l’alimentation de votre chauffage.

    • Les charges d’énergie incluses dans votre redevance. Cela ne vous concerne que si vous habitez dans un logement-foyer. Un logement-foyer est un établissement qui propose des logements loués en tant que résidence principale. Ces derniers comportent des locaux communs en plus des locaux privatifs. En voici des exemples : EHPAD, résidence autonomie, unité de soins de longue durée.

    • Certains travaux ou dépenses énergétiques pour votre logement. La liste des travaux et dépenses autorisées comprend l’achat d’appareils de chauffage plus écologiques (poêle à granulés, pompe à chaleur air-air, chauffage solaire, etc.) ou encore l’isolation de votre logement (murs, toitures, combles, plancher, etc.). Vous devez impérativement faire appel à un professionnel « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) pour les réaliser. L’agence nationale de l’habitat (Anah) les répertorie sur son site Internet.

    Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

    Deux critères sont pris en compte pour décider qui peut bénéficier de cette aide financière.

     

    1. La composition de votre foyer. Celle-ci est exprimée en Unités de Consommation (UC). Les Unités de Consommation sont calculées de la façon suivante :


      • La première personne de votre foyer = 1 UC ;

      • La deuxième personne de votre foyer = 0.5 UC ;

      • Les personnes restantes de votre foyer = 0.3 UC par personne.

      Par exemple, si votre foyer compte cinq personnes, vos unités de consommation s’élèvent à 1 + 0.5 + 0.3 + 0.3 + 0.3, soit 2.4.

    2. Votre Revenu Fiscal de Référence (RFR). Il est calculé par l’administration fiscale à partir de votre déclaration d’impôts.

    Une fois muni de ces deux éléments, vous pouvez déterminer si vous allez bénéficier de cette aide pour votre budget. Le calcul à effectuer est très simple : votre Revenu Fiscal de Référence divisé par le nombre d’Unités de Consommation ne doit pas excéder 10 800 euros.

     

    • Divisez votre Revenu Fiscal de Référence par le nombre d’Unités de Consommation de votre foyer. Prenons l’exemple d’un foyer composé de 6 personnes et qui possède un Revenu Fiscal de Référence de 16 200 euros. Les Unités de Consommation de ce foyer se montent à 1 + 0.5 + 0.3 + 0.3 + 0.3 + 0.3, soit 2.7. Puis en divisant 16 200 euros par 2.7, on obtient 16 200 / 2.7, soit 6000.

    • Comparez le montant obtenu avec 10 800. S’il y est supérieur, vous ne pourrez pas bénéficier de cette aide financière. S’il y est inférieur, bravo, vous pourrez la recevoir et l’inclure dans votre gestion budgétaire. Dans l’exemple ci-dessus, 6000 est inférieur à 10 800. Le foyer mentionné pourra donc bénéficier du dispositif.

    De quel montant allez-vous bénéficier ?

    Une fois avoir déterminé si vous êtes éligible à cette mesure dans la partie ci-dessus, vous pouvez calculer le montant que vous allez recevoir, afin de faciliter votre gestion budgétaire. Le montant du chèque énergie dépend de votre Revenu Fiscal de Référence par Unité de Consommation. Il s’agit simplement du résultat de l’opération effectuée ci-dessus.

     

    • Si votre Revenu Fiscal par Unité de Consommation est inférieur à 5 600 euros, vous recevrez :

      • 194 euros si votre foyer compte 1 UC,

      • 240 euros si votre foyer compte 1.5 UC,

      • 277 euros si votre foyer compte 2 UC ou plus.

    • Si votre Revenu Fiscal par Unité de Consommation est compris entre 5 600 et 6 700 euros, vous recevrez :

      • 146 euros si votre foyer compte 1 UC,

      • 176 euros si votre foyer compte 1.5 UC,

      • 202 euros si votre foyer compte 2 UC ou plus.

    • Si votre Revenu Fiscal par Unité de Consommation est compris entre 6 700 et 7 700 euros, vous recevrez :

      • 98 euros si votre foyer compte 1 UC,

      • 113 euros si votre foyer compte 1.5 UC,

      • 126 euros si votre foyer compte 2 UC ou plus.

    • Si votre Revenu Fiscal par Unité de Consommation est compris entre 7 700 et 10 800 euros, vous recevrez :


      • 48 euros si votre foyer compte 1 UC,

      • 63 euros si votre foyer compte 1.5 UC,

      • 76 euros si votre foyer compte 2 UC ou plus.

    Comment obtenir le chèque énergie ?

    Il est automatiquement attribué aux foyers éligibles. En effet, la Direction Générale des Finances Publiques envoie tous les ans la liste des bénéficiaires à l’Agence de Services et des Paiements, chargée de sa distribution. Vous ne devez donc effectuer aucune formalité particulière, à part déclarer correctement vos revenus.

     

    Comment utiliser le chèque énergie ?

    Les chèques énergie sont envoyés par la Poste pendant les mois de mars et avril. Ils peuvent être utilisés jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Cette règle comporte une exception : si vous souhaitez financer des travaux avec ce dispositif, vous pouvez bénéficier d’une prolongation de sa validité de deux ans.

    Vous recevez donc par La Poste un bon prérempli dont le montant est inscrit sur le verso. Ce dernier est utilisable pour chaque dépense mentionnée dans la première partie de cet article.

     

    • Sur votre facture d’énergie. Pour que le montant du chèque soit déduit de la prochaine échéance, voici comment procéder.

      • Par courrier, vous devez envoyer ce chèque à votre fournisseur. Joignez à l’envoi une copie d’un document qui contient vos références clients (facture, etc.).

      • En ligne, rendez-vous à cette adresse pour renseigner le numéro de votre chèque.

    • Lors d’un achat de combustible. Remettez simplement le chèque au fournisseur.

    • Pour vos charges d’énergie d’un logement-foyer. Envoyez le chèque au responsable qui déduira son montant de votre redevance.

    • Lors de travaux de rénovation énergétique. Remettez ce chèque au prestataire si les travaux se terminent avant le 31 mars de l’année prochaine. Sinon, contactez gratuitement un conseiller au 0 805 204 805 (le numéro vert du gouvernement pour le dispositif) afin de prolonger sa durée de validité.